jeudi 21 avril 2016

Vous n'avez jamais remarqué qu'il manque un mot à la langue française ? Notre génération 2.0 a de toute évidence surpassé l'évolution de la langue et je me retrouve bien embêtée lorsque je veux démarrer cet article. Cet article, il parle de « Paranoia » de Mélissa Bellevigne. J'ai longtemps cherché à qualifier cette dernière, est-ce une amie, une copine, une simple relation, ou juste un écran de fumée ? Comment qualifier une relation lorsqu'elle est unilatérale ?

Comprenons-nous bien, Mélissa, comme chaque youtubeurs/blogueurs que je suis, nous donne à sa façon une part d'elle-même. Une part que j'ai appris à connaître, à aimer aussi. C'est une relation plutôt étrange car si la jolie rousse sait qui je suis, elle ne me connait pas autant que j'ai pu apprendre à la connaître à travers ses vidéos ou ses écrits au fil des années. Pourtant, je la retrouve quotidiennement avec joie, me réjouissant de ses bonheurs, m'inquiétant de son bien-être et de celui de sa famille. Est ce que ça en fait une copine, une cyber-copine ?

C'est parce que cette forme de relation est née, tout comme avec une poignée d'autres personnes sur la blogo, que je ne voulais pas parler ici de son livre. Cette relation, je le savais, m'enlèverait toute objectivité. Je me devais pourtant de lire son roman, un peu comme on encourage une amie lorsqu'elle concrétise ses rêves, comme un soutien ou un remerciement pour ce qu'elle m'apporte au quotidien. Mais c'était mon petit secret. Je voulais garder mon avis pour moi.

Et pourtant, après avoir refermé le livre de la jolie Melissa, il m'a semblé impensable de ne pas vous en parler, simplement parce que j'ai été profondément touchée par ce livre. A ceux qui, comme moi, craignent de ne pas pouvoir faire abstraction de Melissa au profit de l'histoire, sachez que c'est réellement une fausse idée. Les personnages sont terriblement attachants, l'histoire est absolument envoûtante. Je me suis laissée embarquer très vite en fait.

Quand je l'ai reçu, je me suis autorisée à lire une page, une seule en attendant de finir un autre roman que j'avais déjà commencé. Finalement, le premier chapitre entier y est passé. Puis le deuxième. Et ainsi de suite. Je n'arrivais plus à décrocher de l'intrigue, à tel point que j'y pensais à mon travail, impatiente de rentrer pour relire quelques pages.

Le problème de ce livre, c'est qu'il est tellement agréable à lire (j'ai d'ailleurs été bluffée par la plume de Melissa), tellement captivant, que la fin arrive bien trop vite à mon goût. Alors c'est vrai, j'aurais aimé que Melissa développe un peu plus le personnage de Lisa et sa relation très compliquée à la maternité. J'aurais également aimé que Judy nous décrive ses sentiments actuels, alors qu'elle est à l'hôpital, ce qu'elle ressent par rapport à ce bébé. Je dois dire en toute objectivité que ces points m'ont manqué dans le déroulement de l'histoire, ce qui m'aura laissé un petit goût d'inachevé.

Je sais que la fin du livre soulève bien des débats puisque sans trop en dire, ce roman connait une fin ouverte, propice à l'imagination, à l'interprétation de chacun. Je ne sais pas vraiment quoi en penser en fait. J'ai personnellement trouvé que la fin semblait un peu précipitée, comme si les choses arrivaient trop vite. En fait, ça m'a fait penser aux fins de saisons des séries américaines. Alors si tome 2 il y a, je trouve cette fin absolument géniale parce qu'il est évident que le lecteur, moi la première, rachètera le deuxième volume aussi vite que possible. En revanche, si nous ne devons plus retrouver nos personnages, il est vrai que la fin, bien que très réussie, me laissera toujours une petite frustration.

Mais très honnêtement, Melissa a réussi son pari, son roman est une petite merveille et c'est bien la première fois depuis ma lecture des « Harry Potter » (qui n'a absolument rien à voir, on est d'accords) que je me retrouve à ce point passionnée par l'intrigue et l'univers d'un roman.

Je l'ai déjà dit à Melissa en privée, mais je pense sincèrement qu'elle a un sacré avenir en tant qu'écrivain. Et je vous encourage vivement à aller la découvrir ou à venir me donner vos avis sur ce livre si vous l'avez lu! 

A bientôt les amis! 
Réactions :

Tagged: ,

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire