lundi 25 mai 2015

Bonjour à tous, 

Aujourd'hui, je reviens vous parler d'un sujet qui fait polémique et sur lequel j'avais envie de m'exprimer: la professionnalisation de la sphère blog/Youtube. Je vois déjà les bloggeurs puristes en train de bondir à l'idée que je lie youtube et les blogs. Mais c'est désormais une réalité: les deux phénomènes sont intrinsèquement liés.

J'ai d'ailleurs été surprise lorsque j'ai ouvert mon blog que la question des gens n'ait pas été: "De quoi vas tu parler? ", mais "Vas-tu ouvrir une chaîne youtube en plus?". Je me suis donc penché sur la question, et le constat fut sans appel. Les blogs qui fonctionnent bien très vite ont une chaîne youtube. Ce n'est d'ailleurs pas une critique, certains le font très bien, à l'image de Mélissa ou d’Allison. C'est juste un fait. 

Si j'écris cet article aujourd'hui, c'est parce qu'hier, j'ai assisté à une mini polémique sur twitter. Une polémique où une marque que je ne citerai pas imposait à des youtubeuses de parler d'un produit un nombre de minutes bien précis, en des termes définis, et ce, en échange de produits offerts. C'est alors une sorte de tempête dont les réseaux sociaux ont le secret qui s'est déchaînée, avec un lynchage en règle du concept même de partenariat. 

Je ne vous cache rien, je suis un mini-blog. Je n'ai pas énormément de lecteurs, et je n'intéresse donc pas les marques. Ce n'est même pas ce que je recherche en fait. C'est pour ça que je peux parler librement et que je peux dire que je ne vois pas le problème avec les partenariats. Si les gens qui passent des heures sur leur blog pour créer un article peuvent y gagner des produits ou un petit pécule, je ne vois pas le problème tant qu'ils gardent leur honnêteté! En plus de ça, le fait qu'ils reçoivent des produits leur permet d'en tester d'avantage, et donc de nous montrer encore plus de choses! On parle aussi beaucoup des liens affiliés. Personnellement, je ne vois pas le problème. Si en achetant via ce lien, je peux indirectement donner de l'argent à quelqu'un que j'apprécie pour qu'il passe des bons moments tels que les moments qu'il me fait lui même vivre, je suis même contente de le faire. Je pense que la vraie question que l'on devrait se poser n'est pas "est-ce que je suis pour?" mais plutôt: "Est-ce que je critique pour les bonnes raisons?"

Ce que je veux vous dire, c'est que, ce n'est pas parce qu'on monétise son travail que l'on manque d'éthique. C'est lorsque l'on travaille uniquement pour la monétisation que ça devient un problème.

Il me semble indéniable que les rémunérations et les partenariats sont bel et bien, en train de gangrener la blogosphère, comme le monde de Youtube. Je débute sur mon blog, ce qui fait que j'ai rencontré d'autres débutants. Et si certains ont un objectif louable en se lançant, beaucoup ont surtout le but, non pas de vivre de leur blog, mais d'y gagner quelque chose. Ainsi, on retrouve des titres ultra vendeurs, des blogs qui font très pros pour se faire remarquer au détriment parfois de la simplicité. 

C'est ce manque de simplicité que je déplore ici. J'ai commencé à regarder des vidéos youtube il y a environ 2 ans et j'avoue m'y retrouver de moins en moins. Ainsi, si certaines grosses youtubeuses, à l'instar de Sandréa, de Melissa, d'Horia,  d'Allison, d'Audrey et bien d'autres arrivent à garder leur proximité avec les abonnés, d'autres en revanche perdent l'âme de leur chaîne. Je regrette qu'elles ne se mettent plus en face de leur caméra pour juste parler, parler comme avec une copine, parler simplement. C'est d'ailleurs ce qu'a fait Horia récemment  dans son tutoriel. C'est aussi le choix que fait Megan lorsqu'elle décide de ne pas fournir une qualité trop pro à ces vidéos, mais de rester aussi simple que possible. Le progrès a du bon, et je sais apprécier la qualité d'une vidéo très bien montée. Mais j'ai de plus en plus l'impression de regarder la TV  lorsque je suis sur youtube. Des images lisses, parfaitement cadencées et contrôlées, mais sans spontanéité.

Les abonnés ont cependant leur part de responsabilité là dedans. Les critiques fusent, les conseils (pour ne pas dire intrusions) non sollicités également. Les jugements auxquels sont exposés les blogs et les vidéos youtube ne sont pas étrangers à cette tendance de la perfection, à cette façon de peser ses mots pour ne contrarier personne. 

Finalement, la tendance blog-Youtube actuelle est à l'image de la société. L'erreur n'est plus admise, on recherche le profit et on finit par se perdre soi même dans les méandres d'un monde artificiel. Mais comme dans la société actuelle, une troupe d'irréductible continue à entretenir la beauté de ce petit eldorado virtuel, tentant d'atteindre l'idéal qu'ils s'étaient fixés, gardant le cap dans la tempête. 

A ceux là, je dis un grand merci. Aux autres, je dis qu'il n'est jamais trop tard pour se remettre en question: la qualité n'est pas incompatible avec la simplicité!

Et vous, que pensez-vous de tout ce phénomène? 

A bientôt! 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Réactions :

Tagged:

10 commentaires :

  1. Article très intéressant.
    Je partage en très grande partie ce que tu dis. Sauf que la polémique d'hier, à mon sens, ne tenait pas sur le concept de partenariat en lui-même mais de transparence lors des partenariats. Cette histoire de bougies a permis de mettre en lumière le fait que beaucoup de Youtubeuses mettent en "favoris" ou "coup de coeur" des produits qui leur ont été offerts et sans dire que ça a été offert. Plus que ça, dans le cas de ces bougies, non seulement les produits apparaissaient chez certaines en favoris en ayant été offert mais elles avaient reçu une "commande" claire sur ce qu'elles devaient en dire, et on est un peu à l'opposé du concept même de blog / vlog là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout d'abord merci d'avoir pris le temps de lire. ça m'a fait bizarre de voir un commentaire de toi alors même que je lis souvent ton blog! :)

      Je suis tout à fait d'accord avec toi, il y a des pratiques qui me gênent également beaucoup et la polémique d'hier m'a ouvert les yeux sur certaines choses. J'ai cependant assez foi en la nature humaine pour me dire que certains gèrent les partenariat avec éthique et respect des abonnés. En voyant certains commentaires mettant tout le monde dans le même panier, j'ai décidé d'écrire cet article, car il me semblait important de souligner que les partenariats avaient aussi du bon.
      Je ne l'ai pas dit dans l'article, mais je crois aussi que l'honnêteté est primordiale lorsque l'on parle d'un produit offert. Et je crois aussi qu'une bloggeuse/youtubeuse ne devrait jamais accepter de perdre sa liberté d'expression pour quelques euros.
      Enfin, on pourrait en parler des heures!

      Merci en tout cas pour ton commentaire constructif !

      Bisous

      Supprimer
  2. Ton article est vraiment bien et tu dis vraiment la vérité de nos jours.

    http://americainlovers.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  3. J'aime particulièrement cet article qui reflète pas mal la situation actuelle avec beaucoup de Youtubeuses/Blogueuses.

    C'est une bonne chose de pouvoir gagner de l'argent d'une passion comme beaucoup de youtubeuses/blogueuses ont la possibilité. C'est même très bien quand on voit l'implication comme Mélissa ou Sandrea dans leur chaine/blog si elles peuvent gagner de l'argent grâce au travail qu'elles font car oui ça demande quand même un certain travail .
    Mais après je suis d'accord avec toi quand tu dis " ce n'est pas parce qu'on monétise son travail que l'on manque d'éthique. C'est lorsque l'on travaille uniquement pour la monétisation que ça devient un problème."

    Je pense que tant que tout est clair et dis entre la youtubeuse et son audience alors ça va, mais mentir sur des produits juste parce qu'on les a reçu gratuitement et le tout pour gagner de l'argent sur le dos d'abonnés ça ce n'est pas normal car au final tout ça arrive grâce aux abonnés donc je trouve ça assez irrespectueux et malhonnête.

    Heureusement que dans ce monde, il reste encore certaines personnes qui sont honnête et impliquées :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Barbara!

      Ttout d'abord, excuse moi pour le temps que j'ai mis à répondre. Je l'avais fait, mais il y a du avoir un souci car il ne s'est pas affiché, ce que je n'ai découvert que ce matin! Erreur de débutante, j'apprends encore à maitriser l'outil! :)

      En tout cas, merci pour ton commentaire qui est en plus constructif! Je suis tout à fait d'accord avec toi, il n'y a rien à rajouter!

      Bisous ! :)

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup aimé lire ton article, je le trouve très bien fait et sur un ton très juste.

    Je trouve assez ridicule ceux et celles qui s'offusquent "par principe" des partenariats. Ne pas le signaler n'est pas correct, mais au delà de ça, n'oublions pas le temps passé sur des articles, des photos de qualité... Bref, du temps de "travail" non payé, réalisé pour le plaisir mais qui n'est pas déméritant d'un petit produit cosmétique, maigre pécule.

    Quant à YouTube, je suis d'accord : c'est ce qui marche le mieux, et je me suis moi-même confrontée à la question. Mais je vais être franche : je déteste le blabla face caméra des YouTubeuses.

    Voilà voilà ! Bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lucia,

      Merci pour ton gentil commentaire.

      Comme toi, je me suis posée la question de vidéos. Mais ça ne me ressemble pas et je tiens en plus à garder mon anonymat pour différentes raisons. Mon blog, c'est ma bulle, je ne tiens pas à le mêler à mon quotidien! :)

      Bisous à toi et bonne continuation sur ton blog que je commente peu par manque de temps mais que je vais voir souvent! :)

      Supprimer
  5. Chère Justine,

    Bon, j'arrive après la bataille - j'ignore en effet de quelle polémique il s'agit (cela dit, il est vrai que je ne passe pas beaucoup de temps sur les réseaux sociaux), mais je n'ai pas forcément envie d'en savoir plus.

    Ton article et les commentaires correspondent tout à fait à mon opinion et à ma vision des choses sur le sujet, bien que je ne sois que spectatrice, lectrice et commentatrice et non actrice. Ta vision est mesurée, et je pense que c'est ce qui manque à certaines personnes parfois lorsqu'elles jugent les blogueurs/youtubeurs. Non, faire des partenariats ne veut pas dire que l'on est forcément acheté et que l'on s'est transformé en panneau publicitaire dépourvu de toute faculté de jugement. Non, vivre de son blog et de sa chaîne YouTube ne veut pas dire qu'on n'a plus les pieds sur terre et qu'il n'y a plus que l'accroissement des gains qui compte. Oui, il existe des gens qui ont du succès, font des partenariats et sont honnêtes.

    Bref, merci pour cet article qui a le mérite de faire quelques mises au point sur le sujet.

    Shasha


    RépondreSupprimer
  6. Coucou Charlotte,

    Tu as su comprendre avec une grande perspicacité exactement ce que je voulais dire! La vie n'est pas blanche ou noire, et les avis tranchés n'ont pas leur place à mon avis. Il faut savoir faire la part des choses et je crois que lorsqu'on vieillit (dit la fille de 24 ans ^^), on voit les choses de manière plus mesurée! D'ailleurs, si ce n'est pas indiscret, j'aimerais savoir quel âge tu peux avoir car je trouve que tu vois les choses avec un recul et une clairvoyance qui m'épate! :)

    Bisous ! A très vite !

    RépondreSupprimer