mardi 22 septembre 2015

Bonjour à tous, 

Me revoici, comme promis, pour vous livrer les secrets de mon régime, que je qualifierais plutôt de rééquilibrage alimentaire. Comme certains le savent, j'ai perdu environ 5 kg en un mois, j'en étais évidemment la première surprise puisque je suis loin d'avoir fait un régime drastique. Et alors, vu les réactions que ça a suscité sur Twitter avec un flot de messages auquel je ne m'attendais pas, j'ai décidé de vous livrer mon petit secret. 

Il y a environ 3 ans, je suis allée chez une diététicienne. En parlant avec elle de mes habitudes alimentaires, elle m'a crée un programme sur mesure. A ce moment là, j'ai commencé ce régime, j'ai perdu un peu de poids. Mais j'ai vite laissé tomber. Je n'étais sans doute pas assez décidé, ni assez mûre pour m'y astreindre. Finalement, c'est cet été que j'ai eu le déclic. Je ne voulais plus maigrir, j'en avais littéralement besoin pour me sentir bien avec moi même.

Le paradoxe, c'est qu'aujourd'hui, je ne suis plus drastiquement mon régime. Je l'ai fait au début, c'est ce qui m'a permis d'assimiler des règles alimentaires afin d'équilibrer mes repas. Pour être claire, un repas sans féculents ou sans viande était pour moi impossible. Je mangeais trop de charcuterie, de pâtes, de pizzas... etc. Passer par ce régime m'a obligé à m'en priver et m'a permis de comprendre que je n'étais pas plus faible si je ne mangeais que des légumes un midi. J'ai aussi réappris à écouter ma faim, à arrêter de manger lorsque je n'en avais plus besoin. J'ai aussi appris à gérer les excès: Je mange light le soir si j'ai abusé le midi et inversement, ce dont je n'étais absolument pas capable avant. Je crois que je peux le dire: j'avais un rapport complètement anormal à la nourriture, presque un rapport de dépendance. Si vous êtes comme moi, je pense que cet article pourra vous aider.

Trêve de bavardages, voici le contenu du régime en question. 
Conseils généraux: 

  • Manger à heures fixes, lentement pour prendre le temps de bien mastiquer et ne pas grignoter entre les repas
  • Boire au moins 1,5l par jour
  • Se peser une fois par semaine
  • S'autoriser un écart par semaine (pâtisserie, pizza...)
  • Faire une activité physique régulière (Bon, là, j'avoue, je ne suis pas très assidue)
  • Varier les huiles pour leurs apports différents (privilégier l'huile d'olive pour la cuisson)
  • Variez les eaux, pour varier les apports en minéraux
  • User et abuser des herbes et condiments pour assaisonner les plats
  • Eviter l'alcool (1 verre / semaine)
  • Limiter le sel et les plats industriels
  • Cuissons privilégiées: Vapeur, gril, four, papillote, micro-onde...
  • Fromage une fois par jour
  • Vinaigrette allégée: 1 cuillère d'huile, 1 cuillère d'eau, 1 cuillère de vinaigre, sel, poivre, moutarde.

Répartition journalière: 

Petit-déjeuner:
  • 1 bol de chocolat au lait demi-écrémé
  • 1 verre de jus d'orange sans sucres ajoutés
  • 80g de pain ou 6 biscottes + beurre (Personnellement, j'ai adopté le Saint hubert Omega3) ou corn-flakes
Déjeuner et dîner: 
  • Entrée: Potage ou crudités + 1 cuillère de vinaigrette
  • Viande-poisson: Viande ou poisson cuit sans matière grasse
  • Accompagnement: 150g de féculents ou légumes à volonté
  • Produit laitier: 30g de fromage ou laitage (Fromage blanc à moins de 20% de matière grasse)
  • Dessert: Fruit ou compote sans sucres ajoutés.
  • Pain: 50 g si pas de féculents
Collation de l'après-midi: 
  • 40 g de pain avec fromage allégé entre 0 et 20 % de matières grasses
  • ou 1 yaourt et 1 fruit. 

Mes astuces: 
  • J'aime beaucoup les tartes salées, cake etc... Donc il m'arrive de chercher des recettes Weight Watchers sur google. Elles sont conçues pour être allégées donc c'est un mini-excès puisque malgré ça, je perds quand même beaucoup de poids. 
  • N'hésitez pas à consulter vous même un(e) diététicien(ne) pour qu'il adapte votre régime à vos habitudes alimentaires. Votre régime sera donc plus facile à suivre. 
  • Télécharger l'appli "Poids-IMC" gratuitement. Le poids et les mensurations sont notés sous forme de graphiques. Vous avez une page qui ajuste votre IMC selon votre perte de poids, définit votre poids idéal selon différents formules de calcul et fait le bilan avec vous de ce que vous avez perdu ou ce qu'il vous reste à perdre. Vraiment un très bon suivi quotidien, idéal pour se remotiver.
Voilà, vous savez presque tout. J'ai aussi une graaaande liste d'aliments conseillés ou déconseillés dans l'optique de la perte de poids, dites-moi si vous voudriez que je vous la transmette dans un prochain article. 

J'espère que j'ai répondu aux questions que l'on m'avait posé via Twitter! 

A bientôt!

Réactions :

Tagged: , ,

10 commentaires :

  1. Super ces conseils qui sont finalement du bon sens. J'avoue qu'au stade où j'en suis, moi non plus, ce n'est plus une envie mais un besoin car je me sens vraiment trop mal dans ma peau. Pas une question de ressembler à un mannequin mais juste me sentir bien, avoir de nouveau envie de m'habiller le matin....Pour moi, le sport n'est pas un problème, c'est surtout niveau alimentation qu'il faut que je réapprenne à gérer. Surtout le soir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elodie.

      Comme toi, d'après ce que je comprends, j'avais beaucoup de mal à manger léger. Je mangeais d'ailleurs plus le soir que le midi. Je crois que si ça te pose un problème, il faut que tu vois un diététicien. Suivre ces règles au départ te permettra de créer tes propres règles et de trouver le juste équilibre, pour toi.

      Je te souhaite en tout cas beaucoup de réussite! Avec cinq kilos de perdus, je me sens déjà mieux dans ma peau alors que j'en ai une vingtaine à perdre, je te souhaite la même chose!

      Merci d'avoir laissé un petit mot!

      Pleins de bisous ! <3

      Supprimer
  2. Coucou,

    cet article me parle particulièrement, puisque j'ai aussi et je dirais même enfin sauté le pas pour aller voir une diététicienne. Je retrouve certaines choses qu'elle m'a conseillé aussi. Je ne peux que te souhaiter bon courage pour ce que tu es en train d'entreprendre, perdre du poids n'est pas facile, mais je crois que le jeux en vaut vraiment la chandelle. J'ai également un certain nombre de kilos à perdre (environ 20 :s) et j'espère vraiment que l'aide de la diététicienne fonctionnera ;).

    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Alexia,

      Je suis contente que tu te sois sentie concernée par cet article. C'est pour ça que je l'ai écrit. J'ai, moi aussi, environ 20 kg à perdre et ça a été très dur de démarrer. A 20kg, on se dit que ça va être dur, voire impossible. Au delà de livrer mes astuces, je voulais montrer qu'en suivant ces conseils sans s'affamer, j'avais eu des résultats très rapides et que ce n'était pas impossible! Je suis ravie que ça t'ait peut-être apporté motivation et courage!

      Je te souhaite beaucoup de courage, je sais comme c'est dur de se lancer! Reviens me dire ce que ça aura donné, j'ai très envie d'en savoir plus!

      Pleins de bisous et merci pour ta visite!

      Ps: J'ai découvert ton blog, j'ai bien envie d'en savoir plus et j'aimerais bien suivre tes activités sur Twitter. Je ne te trouve pas, y es-tu?
      RE-ps: j'hésitais entre le primer de Too faced et Urban decay, je crois que suivant tes conseils, je vais tester le Too faced! :)

      Supprimer
    2. Hello,
      oui je pense que ça va me donner motivation et courage, ne serait-ce aussi parce que je vois que je ne suis pas la seule (bien évidemment je savais que je n'étais pas seule, mais le savoir et pouvoir discuter avec des personnes qui sont dans la même situation que moi c'est encore différent) et que cela fait toujours du bien de se sentir comprise et soutenue ;).
      D'ailleurs je compte en faire une série d'articles sur mon blog, car bizarrement, d'en parler me fait du bien et si ça peut aider c'est encore mieux ^^.
      Je ne suis pas (encore) sur Twitter ... en fait je ne suis pas encore au point tout court niveau réseaux sociaux, mais je vais mettre ça en place ^^.
      Au niveau des primers, je n'ai pas testé la UD, mais ça doit se valoir.

      Bisous et à bientôt ;).

      Supprimer
    3. Je comprends complètement, ça remotive de ne pas être seul dans cette galère! Tu fais bien d'en faire des articles, d'ailleurs. Je trouve que c'est une forme d'engagement et j'ai l'impression de mieux m'y tenir quand j'en parle!

      Courage en tout cas, n'hésite pas à repasser ici me laisser un petit mot si tu sens que tu baisses les bras!

      Un millier de bisous courage! <3

      Supprimer
    4. Re coucou, ça y est j'ai mon Twitter ... tu me reconnaîtras grâce à un "miam de la choucroute" ... en même temps tu me prends par les sentiments là ;).

      Tiens petite question au passage, comment tu gères les repas à l'extérieur ? Les repas d'anniversaire ou soirées restaurant par exemple ? Je n'en ai pas encore parlé avec ma diététicienne (c'est prévu la semaine prochaine) et comme ça risque d'arriver cette semaine encore je suis preneuse de conseils ;).

      Bisous.

      Supprimer
    5. Ohlala, je suis bien en retard pour te répondre! La période est chargée, je ne gère pas! ^^ Du coup, je ne t'ai pas vu passer sur Twitter, tu me fais une session de rattrapage?

      Tu poses une très bonne question sur les repas à l'extérieur. Pour ma part, ma diététicienne m'a autorisé un repas-excès par semaine donc j'essaie de le mettre à ce moment là. Par contre, quand plusieurs sorties-repas dans la même semaine ou sorties imprévues, je ne veux pas m'empêcher de vivre pour mon régime. Donc soit, je modère les quantités, ce que j'ai beaucoup de mal à faire. Soit, je mange un maximum de légumes le lendemain, light mais en grosse quantité. Je crois que ce serait une erreur pour moi de me priver lors des sorties, puisque je sais que ça va me frustrer et je finirai pas craquer et planter carrément le régime! Tu me suis?

      Je ne pense pas que ce soit la plus sage des solutions mais j'espère que ça t'aura au moins un peu aidé!

      Bisous ma jolie!

      Supprimer
  3. Hello Justine !

    Alors tout d'abord, je suis désolée de revenir commenter sur ton blog avec presque un mois de retard. J'ai lu tes articles grâce à la newsletter mais je n'ai pas eu le temps de venir commenter, malheureusement. J'avais mon mémoire de fin d'études à terminer, donc je n'ai plus fait que ça (au revoir la vie sociale !)...

    Bref, revenons-en à cet article. Merci pour toutes ces informations super intéressantes ! Je pense que je vais les transmettre à une de mes amies qui cherche aussi à perdre du poids pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête et qui est un peu perdue face à toutes les possibilités et tous les régimes qui existent aujourd'hui.

    De mon côté, j'ai la chance de n'avoir jamais eu besoin de vraiment perdre du poids. J'en avais pris quand j'ai fait mon burn-out en 2012-2013, mais en 2014, quand j'ai fait un stage et que j'ai rééquilibré mon alimentation, j'ai perdu ce que j'avais pris (cela dit, ce n'était que quelques kilos). Pour ce qui est de l'alimentation, comme j'ai des intestins qui marchent vraiment bizarrement, la solution a été pour moi de tout simplement écouter mon corps et observer ses réactions. Donc concrètement, contrairement à ce qui est largement répondu, je mange plus le soir que le midi, et je mange des légumes tous les midis, et je garde les féculents plutôt pour le soir. En gros, mes intestins ont un fonctionnement inverse à la "normale". Beaucoup de gens me prennent un peu pour une folle quand je leur dis ça, y compris des professionnels, mais cela m'est égal, je sais que ça me convient et que ça convient à mon corps, je me sens bien dans mon corps - j'ai vécu une période où j'avais tout le temps mal au ventre et franchement, c'est pas agréable. Et pour preuve que sur moi ça fonctionne, en mangeant de cette façon, j'ai perdu du poids, j'ai perdu une taille de vêtements et mes analyses de sang et de taux diverses et variés n'ont jamais été aussi bonnes ! J'ai aussi banni la notion de privation (je crois que la frustration est l'ennemi numéro 1) et je privilégie la notion d'équilibre. Je mange ce que je veux, mais je veille à équilibrer le tout sur plusieurs jours.

    Alors quand je dis qu'il faut "tout simplement" écouter son corps, ça donne l'impression que c'est facile comme ça, mais en fait ça ne l'est pas tant que ça finalement, on vit dans un monde saturé par des conseils ou injonctions ici et là, et on finit par en oublier notre bon sens. S'écouter et écouter son corps devrait être la base...mais on l'oublie !

    Je te souhaite plein de courage, tu vas y arriver !

    Bisous

    Shasha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma jolie!

      Je comprends complètement les raisons de ton absence et je t'avoue que j'ai moi aussi des difficultés à tout suivre en ce moment! Je suis contente de te revoir, tu m'avais manqué! :)

      Comme je te comprends sur la difficulté à écouter ton corps. Rien que le concept de "faim" est difficile à appliquer, je retrouve seulement maintenant un vrai sentiment de satiété, comme si les tentations autour avaient fini par me faire oublier ce que c'était, écoutant mes envies et plus mes besoins!

      En ce qui concerne ton fonctionnement bizarre,je compatis. Pour ma part, ce sont les oeufs ma bizarrerie. Personne ne le comprend, mais je peux manger des oeufs cuits au four donc à haute température et mélangés à autre chose, donc en petite quantité. En revanche, tout ce qui est omelette, mousse au chocolat etc me rend malade. Les gens ne me croient pas toujours, et il peut être difficile de se faire entendre parmi tous les avis des gens! Mais, comme toi, j'ai fini par écouter mon corps et je ne le regrette pas! On a fait le bon choix ma Charlotte, et je ne peux que t'encourager à continuer à suivre ce qui est bon pour toi!

      En tout cas, je suis ravie de te savoir de retour ici et j'espère que cet article pourra aider ton ami. Qu'elle n'hésite pas si elle a d'autres questions auxquelles je n'ai pas répondu plus haut. C'est un combat assez difficile, il faut qu'on se sert les coudes!

      A très vite ma jolie!

      Supprimer